Commissariat de Villerupt : Le commissariat maintenu, des moyens supplémentaires

12 octobre 2020 : Communiqué de presse

Le Ministère de l’Intérieur prend des engagements pour Villerupt

Conséquence directe du fruit de deux années de labeur, les parlementaires & maires du Pays-Haut ont été reçus au Cabinet de Gérald DARMANIN, Ministre de l’Intérieur, Place Beauvau.

Cette rencontre avec le cabinet de Gérald DARMANIN a eu lieu, en ma qualité de Député de Meurthe-et-Moselle, ainsi que celles des sénateurs Véronique GUILLOTIN et Olivier JACQUIN, M. Jean-Marc FOURNEL, Maire de Longwy., M. le Maire Pierrick SPIZAK, Maire de Villerupt, M. le Maire de Tiercelet, Frédéric KARLESKIND, 2ème Vice-Président de la CAL qui représentait Monsieur Serge DE CARLI, Président de la Communauté d’agglomération de Longwy et Maire de Mont-Saint-Martin. 

L’entretien, d’une heure environ, a été l’occasion de revenir sur l’origine du problème qui date depuis 2016 ainsi que d’étayer la situation villeruptienne au Conseiller Police du Ministre de l’Intérieur. La faiblesse des effectifs policiers en constante diminution depuis la fusion en 2016 est nettement insuffisant lorsque l’on regarde les projections de la population grandissante et forte de 20000 habitants sur le bassin Villeruptien, ainsi que face aux actes d’incivilité et de délinquance auxquels font face nos forces de l’ordre.

Très concrètement, cet entretien a abouti sur plusieurs engagements pris.

1.  Le Commissariat de police de Villerupt ne fermera pas

Mon intervention à plusieurs reprises est donc un palier franchi qui va permettre aux Villeruptiens de continuer à disposer d’une réelle proximité au service public par le maintien du Commissariat. 

2.  Une enveloppe de plus de 80.000 euros sera affectée pour assurer la réfection des locaux du commissariat de Villerupt

Preuve en est de l’engagement de l’Etat à investir sur le long terme dans le commissariat afin de l’adapter à la réalité de ses futures missions

3.  Rééquilibrage à venir des effectifs de policiers sur la circonscription

Alors que les effectifs au niveau départemental sont équilibrés, nous avons partagé le constat du déséquilibre d’effectifs dans la Circonscription et le reste du 54. Un rééquilibrage de Beauvau a été demandé à la Direction Départementale de la Sécurité Publique (D.D.S.P).

J’ai proposé aux membres de cette même délégation de décliner cette démarche au niveau départemental en se rendant à la D.D.S.P pour rencontrer son directeur de la Sécurité publique, Laurent TARASCO, afin – en plus des 2 gardiens de la paix qui arriveront en décembre prochain – que la répartition des 18 ADS affectés sur le territoire 54 soit la plus grande possible au bénéfice de la circonscription Villerupt-Longwy. 

À ce stade, je reste donc prudent et suis dans l’attente d’un chiffrage précis des renforts de policiers à venir au Commissariat de Villerupt.

Je continuerai donc à suivre de près ce dossier pour que des policiers supplémentaires soient affectés à Villerupt, et pour que ce rééquilibrage annoncé, en plus du changement de méthodologie sur la répartition des agents en France au bénéfice des territoires à forte progression démographique (Le Pays-haut faisant partie de ces territoires) soit effectif.

2020-10-13T09:11:30+02:00 13/10/2020|Sur le Terrain|