Communiqué relatif à la situation à Gaza

J’exprime ma plus grande préoccupation à l’égard de la situation à Gaza, à Jérusalem et dans les villes palestiniennes, suite aux violences qui ont eu lieu et qui ont fait des dizaines de victimes civiles à Gaza hier. La multiplication des violences de ces dernières semaines suppose des actes forts tant s’agit-il d’une véritable tragédie !

Il est inacceptable de faire pareil constat sans réprouver les tirs indiscriminés des forces armées israéliennes contre les manifestants.

Il est urgent de mettre fin à la crise humanitaire dans la bande de Gaza en mettant un terme au blocus, en levant les mesures restrictives tout en garantissant des garanties de sécurité crédibles pour Israël.

Je rejoins Monsieur le Président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, sur le fait que :
« le statuquo n’est plus possible, (qu’)il (nous) faut relancer la recherche d’une solution politique permettant à deux Etats, Israël et la Palestine, de vivre côte à côte en paix et en sécurité. Ces deux Etats auraient, l’un et l’autre, pour capitale Jérusalem, dont le statut ne peut faire l’objet de décisions unilatérales, mais doit être arrêté à l’issue de négociations ».

Dès lors, j’appelle tous les responsables à la retenue ainsi qu’à la désescalade et insiste sur la nécessité que les manifestations des prochains jours demeurent pacifiques.

2018-06-07T14:44:19+02:00 15/05/2018|A l'Assemblée, Sur le Terrain|