Adoption de ma proposition de 2 jours de télétravail par semaine pour les frontaliers sans incidence sur la sécurité sociale

🏛Mercredi 19 janvier après-midi, la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale a examiné et adopté la proposition de résolution dont j’étais le rapporteur, pour augmenter le télétravail des travailleurs frontaliers et travailler à la création d’un statut européen du frontalier.

✍️Engagement de mon mandat, ce texte a donc franchi aujourd’hui la 2ème étape au sein de la Commission saisie au préalable : la première condition était d’avoir travaillé un rapport de +40 pages et surtout de présenter une réécriture rénovée de la proposition initiale afin de permettre 2 jours de télétravail par semaine, mesurés sur une période hebdomadaire et sans incidence sur la sécurité sociale !

🗣Attaché au fait que ma solution pragmatique de court terme que je préconise est à droit constant, au plus près des attentes et effective sur le quotidien de l’ensemble des frontaliers, je veillerai durant mon actuel mandat à l’inscription de cette avancée majeure que je propose au sein de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale. Cette 3ème étape requise permettra ainsi à cette commission permanente compétente au fond de s’en saisir pour ensuite que ce texte puisse poursuivre son chemin au-delà de notre Parlement.

📌En effet, fort de ma solution simple à matérialiser de 2 jours de télétravail par semaine, facilement contrôlable par les administrations et qui répond aux attentes des frontaliers, sa future adoption finale par l’Assemblée nationale permettra d’être portée jusqu’en direction de nos instances européennes pour décision.