« Tout a été dit, mais comme personne n’écoute, il faut toujours répéter ! »

« Mesdames, Messieurs les députés de l’opposition, pourriez-vous peut-être entendre que tout ne va pas si mal, et garder un petit brin d’objectivité pour qui sait être en responsabilité ».

Mon intervention hier soir lors de l’examen de la Première partie du projet de loi de finances 2019.

2018-10-19T12:33:31+02:00 16/10/2018|A l'Assemblée, Commission des Finances|