Mon Parcours

Mon Parcours 2018-06-07T10:17:56+00:00

ME CONNAÎTRE

« Être d’ici et pas d’ailleurs… » Ancré localement, par mes origines « migrantes » – polonaises par mon père et italiennes par ma mère-, j’ai gardé le sens du devoir et le goût du travail. Comment pouvait-il en être différemment, pour un fils, petit-fils et arrière petit-fils d’ouvriers, bercé entre Piennes, terre de mineurs et Villerupt, colonie italienne, dans ce bassin sidérurgique sacrifié à l’autel de la compétitivité européenne? En ma précédente qualité de Maire de Villers-la-Montagne depuis 2014, j’étais également chargé de communication à mi-temps au Grand-Duché. »

Comme beaucoup, j’ai la conviction profonde qu’il est urgent de changer de système, d’emprunter des chemins nouveaux et des méthodes nouvelles.
La détermination, l’ambition pour notre pays et la méthode proposée par Emmanuel Macron m’ont incité de facto à m’impliquer dans son projet et ce, dès le mois d’août 2016.
C’est pourquoi, j’ai décidé d’être candidat aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains, afin d’être votre nouveau député.
Soyons en sûrs, le Président va faire bouger les lignes et remettre la France dans la bonne direction.
Je veux avec lui être en mouvement et marcher dans ses pas sur ces deux grandes thématiques que sont l’économie et le social, dans le respect de l’intérêt général et du bon sens.

« Porter des projets locaux… »

France, Luxembourg, Belgique… trois pays qui se touchent et génèrent des flux de toutes sortes : emploi, santé, éducation, commerce, artisanat, environnement, entreprises, sports, tissu associatif… autant de sujets sur lesquels la population de la 3ème circonscription – 23 000 frontaliers ! – n’a pas souvent l’occasion de s’exprimer.

Salarié au Luxembourg, je connais également les problèmes des frontaliers, trop souvent délaissés et souhaite m’en emparer avec toute mon énergie. Les problématiques transfrontalières restent vives, avec ce sentiment général que la France a toujours une longueur de retard sur ses voisins.
Cependant, au-delà des problématiques frontalières, je connais bien la troisième circonscription de Meurthe-et-Moselle et ses différents territoires,
de Joeuf au Longuyonnais, de Piennes à Villerupt.
Ma commune comptant de nombreuses entreprises sur sa zone industrielle, je n’ignore pas, pour en être informé au quotidien, les difficultés des entreprises et des salariés.

Élu député de la majorité présidentielle, je suis garant que votre voix et vos revendications seront relayées au plus haut niveau des instances décisionnelles de l’Etat.