Question sur l’ONAC

Je vous informe par la publication ci-dessous de la question écrite que je viens d’adresser à la Secrétaire d’État, auprès de la ministre des armées (Journal Officiel du 19 décembre 2017) :

« M. Xavier Paluszkiewicz attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès de la ministre des armées, sur les difficultés grandissantes des conjoints survivants des grands invalides de guerre de procéder à l’établissement d’un dossier de demande d’aides qui tend à devenir de plus en plus fastidieux et surtout répétitif. Il est bien évident que les éventuels bénéficiaires doivent justifier de leur situation auprès de l’ONAC. Il apparaît cependant fort dommageable de renouveler bon nombre de démarches, tous les trimestres, au regard du fait que les bénéficiaires ne profitent généralement pas d’une aisance pratique, matérielle et organisationnelle pour répondre de manière juste et rapide à ces dispositions. Aussi, est-il bon de rappeler que les veuves des grands invalides de guerre ne disposent pas de visibilité budgétaire et ont bien du mal à engager des dépenses courantes. Aucune visibilité à court et à moyen terme ne leur est proposée. De fait, elles ne peuvent, ni savent comment, construire leur budget, donc engager leurs dépenses et de fait organiser leur vie. C’est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures que l’ONAC souhaiterait mettre en place pour faciliter les démarches. »

2018-06-08T12:11:06+02:00 19/12/2017|Questions au gouvernement|