Mon vote sur le Passe sanitaire

🏛 Depuis ce jour 15 heures, nous examinons en Hémicycle, le projet de loi relatif à la crise sanitaire, à l’Assemblée nationale.

🗣 Au regard de la rapidité de propagation du variant Delta sur le territoire, de l’immense chance de disposer de vaccins pour éviter d’autres mesures, des entrepreneurs de la colère qui pensent que leur liberté individuelle passe avant celle de tous les autres, il nous faut prendre des nouvelles mesures. Parce que cette crise sanitaire est inédite, notre volonté de vivre « avec le virus »appelle des nouvelles solutions qui ont fait leurs preuves pour l’endiguer.

👉 Alors que le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a annoncé hier plus de 18.000 cas positifs détectés en 24 heures contre 7.000 une semaine auparavant, cette augmentation n’avait jamais été observée en France.

📌 Cette majorité présidentielle assume d’avancer, car nous refusons que tout le monde paie l’attentisme, le cynisme voire l’égoïsme de quelques-uns.

⚠️ Car si nous ne mettons pas en place le Passe Sanitaire dans les meilleurs délais, nous sommes certains que dans les 2/3 semaines à venir, la situation sanitaire nécessitera de prendre de nouvelles mesures.

✅ Pour ce faire, une évolution des outils législatifs est nécessaire pour inverser la tendance. Considérant que nous ne vivons pas dans des bulles et que chacun de nos actes individuels a des conséquences sur autrui, nous sommes tous concernés par cette situation. Aux commentateurs professionnels de cette page qui crient à leur liberté individuelle, tenais-je à préciser toute l’escroquerie intellectuelle considérant qu’ils ne sont nullement interdits d’accès, mais uniquement contraints à répondre à des mesures de santé publique afin d’y participer.

✍️ Dans notre pays, jouir de sa liberté n’a jamais permis de tout faire : avant de demander des droits, il y a des obligations et devoirs à respecter envers autrui. C’est tout le sens de la proportionnalité des contraintes (et non de l’interdiction) que l’on demande aux personnes non-vaccinées qui fait l’objet de l’actuel débat, en faisant porter la contrainte sur ces derniers et non sur les personnes vaccinées.

🔵 Au vu de ce qui précède, je voterai ce texte afin de laisser le moins de chance au virus.

2021-09-02T10:55:05+02:00 21/07/2021|A l'Assemblée, Santé, Sur le Terrain|